Office de tourisme de la Vallée de la bruche

L’histoire et la géographie ont façonné la Vallée de la Bruche et en font un territoire à forte identité, à majorité francophone.

Axe de passage Est-Ouest au travers des Vosges bas-rhinoises, la Vallée de la Bruche est située aux marges de l’Alsace et de la Lorraine. Secteur de moyenne montagne, les altitudes s’échelonnent entre 300 et 800 mètres et atteignent 1 100 mètres au Champ du Feu. Point culminant du Bas-Rhin, ce massif granitique offre un large espace dédié aux sports d’hiver et à la randonnée.

Une seule adresse pour vous renseigner
…prenez contact avec l’Office de tourisme de la Vallée de la Bruche

Tourisme

Mémorial d’Alsace-Lorraine

FERMER POUR TRAVAUX

Surplombant la Vallée de la Bruche, le Mémorial de l’Alsace-Moselle vous plonge au cœur d’un parcours pédagogique et interactif à travers les méandres de l’histoire de l’Alsace-Moselle de 1870 à nos jours, avec un espace tout particulièrement consacré à la réconciliation franco-allemande et la construction européenne.

Visite : A travers un parcours interactif où le visiteur pourra tour à tour monter dans un wagon de l’expulsion de 1939, découvrir l’intérieur d’un fort de La Ligne Maginot, la vie sous le régime nazi, emprunter une passerelle surplombant la guerre totale, c’est l’histoire de l’Alsace-Moselle qui sera retracée avec de nombreux films et des décors plus vrais que nature. Le dernier espace consacré à la réconciliation franco-allemande et la construction européenne permettra à chacun de voir que l’espoir peut naître des pires destins.

www.memorial-alsace-moselle.com

Le château de Schirmeck

Le musée est installé dans le château qui surplombe la ville (accès par le faubourg St Sébastien). Construit au début du Xllle siècle, ce château fut détruit par les Suédois en 1633 pendant la Guerre de Trente Ans. En 1705, les Français songèrent à le reconstruire, mais abandonnèrent le projet et, en 1757, on édifia le clocher de l’église avec les matériaux du château… La population suivit l’exemple en prélevant massivement des pierres pour la construction des maisons.

 

La restauration du bâtiment par la Ville de Schirmeck en 1969, puis sa rénovation et son agrandissement en 1989 – 1990 ont permis le réaménagement du musée, où l’exposition (documents anciens, plans, vues, photographies) fait revivre l’histoire de la ville et de son château. On y retrouve aussi la vie quotidienne des habitants d’autrefois, à travers une riche collection d’objets usuels, d’outils, de costumes, qui voisine avec des souvenirs des deux dernières guerres.

 

Le musée du château est fermé pour le moment.

Le parc à gibier

Restauré par le soin des ouvriers communaux, trois nouveaux pensionnaires : des cervidés (un daguet, une biche et une bichette) ont pris possession des lieux.

 

Avant l’introduction des animaux, plusieurs aménagements avaient été réalisés dans le parc : pose de 200 piquets de 500 m de grillage, électrification d’1.5 km de fil à l’intérieur de l’enclos, renforcement de l’abri en bois, achat d’un râtelier, création d’un point d’eau, d’une aire de pique-nique.

 

Après la construction du contournement, la côte du Château peut retrouver sa vocation naturelle.